Jusqu’à aujourd’hui nous avons surtout testé des chaussures de trail, mais lorsqu’il s’agit de se préparer pour un évènement particulier, l’entrainement passe aussi par la route ou la piste. Évoluer sur ces revêtements avec des chaussures pour courir sur les sentiers sera certes possible mais ce ne sera pas de tout confort bien évidemment. Donc il s’agira de posséder une paire de chaussure adaptée à nos besoins et préférences.

Si tu me suis depuis un moment sur Passion Trail, tu connais ma préférence pour la marque ASICS que j’utilise depuis des années maintenant. J’ai donc demandé à ASICS Europe de me faire passer deux paires spécifiques à la route : les GLIDERIDE et les METARACER mais nous traiterons aujourd’hui de la première citée. Même si elle est sortie il y a de cela un moment, il sera toujours bon d’effectuer un petit retour car d’un, il s’agit clairement d’un très bon produit et de deux, il est possible de les trouver à des prix réduis. Donc pourquoi s’en priver si tu es séduit par ce modèle.

Avant de commencer et comme d’habitude, je précise que bien qu’ASICS me fasse confiance, je reste totalement libre de toute critique s’il y a lieu d’en faire car sinon je ne verrais aucun intérêt de présenter ce test et de plus, cela n’apporterait aucun élément à la marque pour améliorer les futurs produits. D’ailleurs si tu possèdes déjà ce modèle ou que tu souhaites le comparer à d’autre, n’hésite pas à laisser un commentaire.

ESTHÉTIQUE / DESCRIPTION GÉNÉRALE

Il faut savoir tout d’abord que les GLIDERIDE ont été déclinées en plusieurs coloris et honnêtement je les trouve très jolies. On remarque immédiatement une semelle assez épaisse qui rappelle assez facilement le modèle METARIDE pour ceux qui connaissent, mais qui coûtait la modique somme de 250€…

Asics METARIDE

Asics GLIDERIDE

 

Ici nous sommes à près de 100€ moins cher au prix de lancement, plus précisément à 160€, ce qui ne la classe pas non plus dans la catégorie la moins chère…

Comme sur le modèle trail FUJITRABUCO LYTE que nous avons testé précédemment, on remarque le côté bien incurvé de la toebox qui, selon la marque, devrait faciliter le déroulé de la foulée.

 

 

AMORTI / DYNAMISME / DROP

Je vais tout de suite aborder les critères de l’amorti et du dynamisme. Si tu suis mes tests, tu sais que qu’ils sont généralement opposés c’est-à-dire que plus de l’un engendre moins de l’autre. Le réel souci des marques aujourd’hui est de les rapprocher le plus possible en créant des technologies de semelle de plus en plus élaborées.

Ici l’amorti est assez conséquent avec une hauteur de semelle de 31mm au niveau du talon et de 26mm sur l’avant soit un drop de 5mm.

 

Pour en revenir donc sur le rapport amorti/dynamisme, c’est réellement bluffant !! On sent clairement le confort et l’épaisseur de la semelle dès le premier chaussage, les premières foulées relativement lentes m’ont donné de très bonnes sensations mais lorsque j’ai décidé d’appuyer un peu plus et d’envoyer quelques watts supplémentaires je suis resté très agréablement surpris de par le dynamisme que les GLIDERIDE pouvaient offrir !

Pour avoir évolué sur des modèles orientés confort comme les CUMULUS ou NIMBUS, je peux dire ici que nous sommes définitivement sur un amorti certes plus ferme mais néanmoins super agréable et ceci est d’autant plus grisant compte tenu du dynamisme renvoyer.

Pour les personnes recherchant un bon compromis entre performance et confort, ce modèle est pour ma part un super outil que la distance soit courte (5km, 10km) ou longue (semi ou marathon).

Dernier point sur ce chapitre, si tu as l’habitude d’évoluer sur des modèles au drop de 8mm et plus, sache que celui des GLIDERIDE étant de 5mm, il faudra veiller à enchainer la transition de façon progressive pour éviter d’éventuelles blessures.

 

POIDS

Quant au poids, ce ne sont pas les plus légères du marché mais compte tenu de l’épaisseur de la semelle il reste plus que satisfaisant avec son 277g en pointure 42.

 

STABILITÉ / MAINTIEN

J’ai toujours eu des a priori sur les semelles plutôt maximaliste comme peut le proposer HOKA. C’était donc l’occasion de mettre le pied à l’étrier avec les GLIDERIDE.

Première chose et il ne faut pas se voiler la face :  être surélevé grâce une semelle destinée à améliorer l’amorti ne favorisera pas le critère de la stabilité. Néanmoins même si les premières sensations sont quelque peu « déstabilisantes » dans les deux sens du terme, on arrive à trouver très rapidement ses marques justes après quelques foulées. C’est très agréable et on peut comprendre finalement que courir avec un tel amorti puisse convenir à la plupart des coureurs. Le confort est bien au rendez-vous.

Niveau maintien c’est du solide ! Déjà on sent clairement la rigidité de la structure et cela est dû entre autres aux renforts latéraux externes situés à l’arrière de la chaussure. Lorsque la fatigue se fait ressentir c’est toujours intéressant de compter sur l’efficacité de la chaussure pour éviter le faux pas.

 


 

CONCLUSION

 

Les ASICS GLIDERIDE sont des chaussures routes qui seront super agréables pour les personnes recherchant le bon compromis amorti/dynamisme. De mon point de vu elles sont parfaitement adaptées pour des sorties en endurance plutôt cool ou longues pendant lesquelles il sera même possible d’y mettre un peu de rythme de temps à autre sans que cela est un réel impact sur le ressenti. Bien entendu, si je devais émettre un seul bémol, c’est au niveau de la stabilité, qui sur les premières foulées sont assez déconcertantes surtout pour les coureurs évoluant sur des semelles plus fines.

Le modèle te séduit et tu souhaites l'acquérir ? Rendez-vous sur iRun.fr !

n’oublie d’utiliser le code avantage IRUN15

DERNIERS ARTICLES


REJOINS “PASSION TRAIL SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

 COMMENT DÉBUTER LE TRAIL RUNNING EN 5 ÉTAPES ?

Félicitations! Le mail contenant le lien de téléchargement a été envoyé (vérifie ton dossier anti-spam si tu ne reçois rien)