fbpx

Sur le marché des lampes frontales, on peut rencontrer aujourd’hui une grande diversité au niveau de l’offre et évidemment il peut s’avérer difficile de faire son choix. J’ai eu le privilège d’être contacté par la marque FENIX qui m’a gentiment proposé des modèles à tester. J’en avais déjà vu une en action auparavant, et j’avais déjà été bluffé par sa qualité d’éclairage. Malgré cela j’ai bien spécifié au distributeur que je ferai un test sans concession et citerai les points négatifs s’il y en avait. Il est extrêmement important pour moi de rester objectif pour non seulement orienter le plus justement ceux qui verront le test mais aussi donner des pistes à explorer à la marque pour d’éventuelles améliorations.

D’ailleurs, avant de commencer et par soucis de transparence je tiens à te préciser que je ne reçois aucune rémunération pour ce partenariat, que je suis libre de toute critique et n’ai aucune obligation envers le distributeur. Ce dernier m’a simplement donné le code « mafenix » qui te permettra de bénéficier de certaines remises ou offres dont je ne percevrai aucune commission.

Ceci étant désormais clair, j’ai donc testé pour toi deux lampes aux profils différents :

  • La HL18R, qui fait partie d’une gamme ultra légère
  • La HM65R qui est une frontale polyvalente très performante et solide

FENIX HL18R : L’ULTRA LÉGÈRE

Ne pesant que 80g bandeau et pile inclus, on constate immédiatement le point fort de la frontale qui réside dans son poids réduit.

Elle est disponible en deux coloris : noire et bleue, les deux boutons d’alimentation sont situés au-dessus et lorsque l’on appuie brièvement sur l’un d’entre eux lorsqu’elle est hors tension, une rangée de LED bleu apparait témoignant du niveau de la batterie. Le port USB pour la recharge ou l’alimentation externe est situé juste en dessous. Ce dernier doit toujours être boucher par son capuchon afin de conserver son étanchéité IP66 qui certifie le produit étant étanche contre la pluie et les éclaboussures uniquement. Donc ne vas pas t’amuser à faire de la plonger avec 😊 !

 

Le dispositif est inclinable jusqu’à 60°, et le bandeau quant à lui est confortable et il est surtout réfléchissant, ce qui n’est pas négligeable pour des raisons de sécurité.

La frontale est livrée avec une batterie de 1300mAh mais il est aussi possible d’utiliser 3 piles AAA. Ces dernières offrent d’ailleurs plus d’autonomie comme tu peux le constater sur le tableau ci-dessous.

La HL18R offre deux faisceaux d’éclairage comme la plupart des frontales du marché et sont représentés par les deux boutons de mise en marche :

  • Soit en faisceau large
  • Soit en faisceau étroit

Ici le faisceau large n’est guère intéressant en ce qui concerne concrètement la course à pied si ce n’est le mode SOS. En effet les deux autres modes restants n’offrant que très peu de luminosité qui peut être utile uniquement pour un éclairage d’appoint, on va plutôt s’attarder sur le faisceau étroit.

Ce dernier offre 4 intensités différentes : 30, 70, 130 et 400 Lumens.
Les deux premières intensités sont pour moi utiles afin d’être visible dans le cas où il fait sombre mais que tu bénéficies quand même d’un éclairage indirect provenant d’autres sources comme des réverbères par exemple.
A partir de 130 Lumens l’éclairage est déjà suffisant pour y voir clairement en course à pied. Tu peux largement apercevoir et anticiper ce qui arrive. Le constructeur annonce officiellement une visibilité allant jusqu’à 40m pour une autonomie d’environ 12h30. Donc inutile de te dire que l’éclairage à 400 Lumens est amplement suffisant pour nous, trailer.

Pour conclure sur ce premier modèle, pas grand-chose à dire si ce n’est qu’elle fait largement le job, elle est confortable et l’autonomie est au rendez-vous. Si je dois souligner un seul petit bémol mais qui n’est autre qu’une préférence personnelle : j’aurais juste aimé un éclairage un peu plus blanc. Oui je pinaille mais bon…

 

FENIX HM65 : PERFORMANCE ET ROBUSTESSE

Avec ce modèle on entre dans une gamme supérieure qui va offrir forcément un gain de puissance, d’autonomie et de solidité.

Le poids évidemment est plus important et affiche un 176g tout compris. Sa structure en magnésium y est pour quelque chose ce qui le rend donc plus solide et prêt pour un usage plus intensif avec une résistance aux chocs allant jusqu’à 2m de chute libre.

Comme sa petite sœur, le bandeau est réfléchissant, mais en comptabilise un supplémentaire sur le dessus du crâne pour supporter le poids plus élevé. Il faudra d’ailleurs bien veiller à le régler de manière optimale en amont sous peine de sentir une gêne conséquente au bout de quelques dizaines de minutes voire quelques heures. Le dispositif est lui aussi inclinable à 60°. Elle est au norme IP68 donc totalement protégée contre la poussière et les corps étranger mais aussi résistante à l’eau jusqu’à 2m pendant 30’.

 

On retrouve là aussi, deux boutons sur le dessus qui représentent les deux modes « faisceau large » et « faisceau étroit » qui permettent non seulement la mise en marche mais aussi la visualisation des LED témoins du niveau de batterie. Cette dernière se trouve dans le compartiment cylindrique juste en dessous des lentilles, et l’accès se fait en dévissant tout simplement le capuchon comme le montre l’illustration ci-dessus.

Comme je l’ai précisé juste avant, la lampe permet l’utilisation d’un mode étroit ou large à la différence que cette fois ci, chacun d’entre eux est indépendant et peut fonctionner en même temps. Mais pour honnête je ne vois pas la réelle utilité de cette combinaison en trail.

La différence se fait aussi dans la puissance que délivre le mode large. En effet il offre trois intensités différentes dont celle à 130 et 400 Lumens qui sont suffisantes en trail pour y voir respectivement jusqu’à 30m et 55m et ayant une autonomie d’environ 50h et 21h (avec toujours une marge d’erreur inférieure, tu le sais bien). Le mode large est donc utile ici si tu préfères avoir un champ de vision élargi.

 

Le mode étroit quant à lui présente 4 niveaux d’intensité en proposant 50, 130, 400 et 1000 Lumens. Là aussi pour être honnête, il n’y a qu’à jeter un coup d’œil sur les valeurs que tu peux apercevoir sur le tableau de données pour comprendre qu’à 130 et 400 Lumens la frontale fera largement le taf pour nous trailer. En effet éclairant respectivement jusqu’à 57m et 101m l’anticipation de chacune de nos foulées sera largement suffisante… Utiliser le mode 1000 Lumens ne ferait plus du produit une frontale mais un phare… mais bon je reste conscient que cela peut être utile si tu roules de nuit à vélo par exemple.

Pour terminer, les tests pratiquent sur terrains sont très concluants. Je n’ai pas senti de gênes de poids si ce n’est au début car mon bandeau était mal réglé. On finit par oublier que l’on porte le dispositif même après 3h de course. Personnellement je préfère avoir la batterie située au même endroit que le module d’éclairage. Même si le fait de les séparer permet de répartir la charge de manière homogène sur le crâne, je préfère ne pas m’encombrer de câbles supplémentaires qui pourraient éventuellement connaître un sort malheureux lors d’un accrochage.
Niveau éclairage et autonomie…. Franchement là aussi rien à dire, ça fait largement le taf pour le trailer. On peut largement tabler sur des intensités minimales ou intermédiaires pour évoluer sur la piste sans encombre.

 

 

CONCLUSION

La HL18R et la HM65R présentent des caractéristiques bien différentes comme j’ai pu l’annoncer en intro. La première est plus destinée à des distances ou séances courtes car très légère, quant à la seconde on est plus sur un profil de frontale destinée aux longues distances et qui résistera sans sourciller aux intempéries ainsi qu’aux chocs éventuels. Je pense notamment aux ultras ou bien alors d’éventuels week-ends chocs.

Je te rappelle que tu peux te rendre directement sur le site de FENIX et utiliser le code « mafenix » si tu désires acquérir un des produits de la marque en bénéficiant de certains avantages ou de remises éventuelles.

 

DERNIERS ARTICLES


REJOINS « PASSION TRAIL » SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

 COMMENT DÉBUTER LE TRAIL RUNNING EN 5 ÉTAPES ?

Félicitations! Le mail contenant le lien de téléchargement a été envoyé (vérifie ton dossier anti-spam si tu ne reçois rien)

Pin It on Pinterest