Nouveau test de chaussure route sur Passion Trail mais cette fois-ci j’ai eu l’opportunité de changer de marque et bien sûr pas n’importe laquelle car il s’agit d’ALTRA qui doit sa particularité entre autres au drop zéro mais pas que… on y reviendra plus tard.

ALTRA m’a contacté il y a quelques mois de cela mais je ne pouvais malheureusement pas m’engager dans l’immédiat car je manquais cruellement de temps. J’ai donc accepté par la suite la proposition car pour moi il y avait un réel intérêt de tester des modèles ALTRA : d’une part parce qu’il s’agit d’une marque que je n’ai jamais essayé auparavant et d’autre part, parce que j’ai toujours été attiré par l’originalité de leur concept que l’on détaillera plus loin.

Bien que je testerai ultérieurement des modèles trails, j’ai voulu entrer chez ALTRA par la case route et c’est avec le modèle RIVERA que j’ai donc effectuer mes premières foulées.

Évidemment tu sais que bien qu’ALTRA m’ait proposé gracieusement ce modèle, je reste libre de toute critique qu’elle soit ou mauvaise et les avis que j’émettrai sont personnels et n’engagent que moi. Néanmoins j’espère que ce test t’apportera quelques informations et si tu as une quelconque question, surtout n’hésite pas à la balancer dans l’espace commentaire.

 


 

L’ORIGINALITÉ D’ALTRA

Avant de rentrer dans le vif du sujet je vais faire un bref récap sur l’originalité de la marque ALTRA. C’est une marque américaine qui s’est lancée dans le running ainsi que le trail en ayant la particularité de proposer des modèles de chaussure au drop 0, c’est-à-dire aucune différence de niveau entre le talon et l’avant pied. Et d’ailleurs c’est justement sur l’avant pied que se situe la seconde originalité d’ALTRA qui propose ce qu’ils nomment le « FootShape », c’est-à-dire un fit large qui offre un confort je dois dire vraiment agréable. Les modèles ASICS comme SALOMON offrent des fits plutôt fins et on sent clairement la différence dès que l’on chausse du ALTRA pour la première fois.

DESCRIPTION GÉNÉRALE / ESTHÉTIQUE / POIDS

Niveau esthétique, la RIVERA est très sobre. J’ai le modèle bleu qui est fort jolie mais les autres coloris ne sont pas mal non plus. Le mesh à est originalement tissé et semble costaud. Comme je le disais on remarque toujours ce fit large commun à ALTRA. Comme on peut le voir sur l’image, la mousse qui compose la semelle intermédiaire est d’une épaisseur moyenne.

 

Au niveau du poids on est dans du léger. ALTRA annonce 257g pour les hommes et 197g pour la femme.

CONFORT

En ce qui concerne le confort, je dois dire que nous sommes là sur un des points forts de la chaussure et peut-être même de la marque, vu que c’est mon premier essai chez ALTRA. Lorsque j’ai mis les pieds la première fois dans les RIVERA, j’ai vraiment eu cette sensation d’enfiler une paire de pantoufle avec une impression de marcher sur un nuage… bref, c’était vraiment agréable.

Pendant l’effort, rien à dire non plus, elle reste tout aussi confortable.

 

DROP / AMORTI / DYNAMISME

Le drop zéro ainsi que l’amorti qui offre un accueil moelleux, ajoutent une composante légèreté et confort comme si l’on évoluait pieds nus. En effet, avec une hauteur de semelle de 26mm l’amorti est efficace et uniforme.

Le dynamisme quant à lui est plus que correct si l’on tient compte de l’amorti offert qui est très souple. Selon les données du fabricant, c’est un modèle destiné au moins de 80kg et j’en fais 85kg à l’heure où je fais ce test. Personnellement je n’ai rencontré aucune gêne particulière mais il est possible que la mousse perde de son efficacité plus rapidement que si elle était utilisée par un gabarit plus léger. Il est possible aussi que je ressente plus de dynamisme du fait de mon poids et que ce dernier applique plus de pression sur l’amorti. Bref, en ce qui me concerne, je suis vraiment bluffé du ressenti et du côté joueur de la chaussure d’ailleurs c’est toujours un plaisir de faire mes gammes avec.

 

MAINTIEN / STABILITÉ / ADHÉRENCE

Je le disais en intro, les RIVERA sont comme des chaussons, légères et agréables, il n’y a aucun renfort latéral mais le maintien est correct. La stabilité quant à elle est vraiment neutre, aucune gêne à signaler de côté.

Aucun souci non plus en ce qui concerne l’adhérence. La semelle externe possède une architecture qui reprend la forme anatomique des métatarses et elle faite avec un empiècement en caoutchouc. Est-ce que cela a réellement une incidence sur le confort, l’efficacité ? Je ne sais pas du tout mais quoi qu’il en soit ça fait le job et c’est tout ce que l’on demande.


 

CONCLUSION

Selon moi les ALTRA RIVERA, sont des chaussures pour les coureurs polyvalents qui évoluent autant sur route que sur piste à allure lente ou rapide. C’est un modèle qui va offrir tout de même un bon amorti et qui pêchera peut-être un peu sur le dynamisme mais cela dit son côté léger et confortable le rend très joueur et c’est vraiment agréable d’évoluer avec. Attention tout de même avec le drop 0, si tu as l’habitude d’évoluer sur d’autres marques et que tu veux te lancer chez ALTRA, il n’y a évidemment rien qui t’en empêche mais il faudra y aller très progressivement surtout si tu viens de modèles aux drops élevés dépassant les 8mm.

J’ai utilisé les chaussures sur du fractionné, du sprint, du footing et comme je le disais juste avant c’est un modèle ultra polyvalent qui peut être utilisé par le pratiquant qui ne veut pas ou ne peut pas posséder plusieurs paires en fonction de l’objectif recherché.

Bref j’ai vraiment été séduit par ce modèle, je ne manquerai pas d’en essayer d’autre si j’en ai l’occaz et il me tarde vraiment d’essayer quelques montures trails comme les Lone Peak 5.0.

DERNIERS ARTICLES


REJOINS « PASSION TRAIL » SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

 COMMENT DÉBUTER LE TRAIL RUNNING EN 5 ÉTAPES ?

Félicitations! Le mail contenant le lien de téléchargement a été envoyé (vérifie ton dossier anti-spam si tu ne reçois rien)